Weimericht

Rue de Gonderange
6187 Junglinster
Luxembourg

Située sur le territoire de la commune de Junglinster, la zone protégée de Weimericht s’étend sur plus de 100 ha dans une région avec de magnifiques paysages ondulés aux pentes douces, entourés de plateaux et buttes témoins du grès du Luxembourg. Dans cette zone classée Natura 2000, bien structuré par des haies, des arbres solitaires, des vergers et des bosquets, la Fondation Hëllef fir d’Natur est propriétaire de quelques 6 ha de pelouses sèches, de pâtures maigres, de friches, de broussailles et d’un verger de 200 arbres.

Des moutons : un pâturage doux et extensif

Ces pelouses calcicoles sont nées et se sont maintenues grâce à l’activité humaine, notamment de l’exploitation extensive par le pâturage. Tout abandon de la gestion ou de l’exploitation conduit lentement à la recolonisation des terrains par la forêt, en passant par le stade de l’embuissonnement. Toute fertilisation ou tout enrichissement du sol conduit aussi inévitablement à la disparition de cette faune et flore rare. Pour sauvegarder la biodiversité de ces pelouses, il faut donc maintenir cet équilibre précaire sur des terres agricoles marginales. Depuis de longue date, la Fondation maintient la pelouse rase par un pâturage doux et extensif avec des moutons de races « Drenthner Heideschafe ». C’est Jean-Marie Schmit, instituteur à Junglinster, qui a commencé à monter un troupeau il y a presque 20 ans pour gérer ces pelouses. Aujourd’hui, il garde plus de 60 moutons et ses béliers aux belles cornes enroulés font partie du paysage.

Infos pratiques : La commune de Junglinster a balisé un sentier nature de 8 km qui démarre au centre de la localité et permet de découvrir la beauté des paysages. Un dépliant offre des explications sur les particularités de ce patrimoine naturel.

Un hotspot de biodiversité !

Les pelouses sèches sont des formations végétales typiques des marnes sur du Keuper riche en calcaire. Elles sont d’un intérêt écologique majeur, car elles abritent de très nombreuses espèces rares et protégées. A titre d’exemple, il convient de mentionner le Damier de la succise et la Pie-grièche grise, deux espèces strictement protégées par les directives européennes « Habitat » et « Oiseaux ». Ces biotopes se développent sur des sols pauvres séchant rapidement et exposé au Sud. De nombreuses espèces de sauterelles, de papillon, de coléoptères et d’araignées hautement spécialisées dépendent de cet habitat. Beispielweise ist der unscheinbare Zwerg-Bläuling, der kleinste mitteleuropäische Tagfalter, hier anzutreffen. Die Art ist auf eine einzige Futterpflanze, nämlich den Wundklee spezialisiert, der auf der Weimerech in ausreichender Menger vorkommt.

Ce site, est notamment connu depuis bien longtemps de tous les amoureux d’orchidées. ( Weinst den dreschenen, waarmen Konditiounen) On y trouve une dizaine d’espèces différentes, dont l’ophrys bourdon ou l’orchis bouc.

Spécificité

Type de biotope : milieux pelouses sèches

Superficie : 6 ha

Commune : Junglinster

Weimericht en images