Schlammwiss

spécificité

Type de biotope : milieux humides

Superficie : 20 ha

Commune : Schuttrange

Localisation des terrains de la Fondation

Schlammwiss

Schlammwiss en images

Description de la réserve naturelle

La Schlammwiss est répertoriée sous le statut de « zone humide » avec la désignation officielle « RN ZH 51 Uebersyren – Schlammwiss/Schlammwiss – Aalbaach ».  Elle est localisée dans une zone de protection spéciale européenne ZPS LU2006 « Vallée de la Syre » qui s’étend sur 375 ha le long de la Syre et appartient au réseau européen de protection de la nature Natura 2000.

Vu le caractère unique et fragile de cette zone humide, elle a été déclarée zone de protection spéciale selon la directive européenne 79/409/CEE appelée « Directive Oiseaux », et elle est une des 12 zones de protection pour oiseaux du réseau Natura 2000 au Luxembourg. Par ce statut, elle bénéficie de règlements et de stratégies qui permettent la conservation des oiseaux sauvages et de leurs habitats.

Dans cette zone de protection Schlammwiss, 20 ha de terrains ont été achetés par natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d’Natur (HfN) pour sauvegarder à long terme ce site unique en son genre.

Un dossier pour le classement de la Schlammwiss en réserve naturelle nationale par un règlement grand-ducal est en cours de procédure. Cela permet à cette zone humide de bénéficier de stratégies de protection de la faune et la flore, pour sa richesse, sa rareté et la spécificité de ses habitats.

La réserve naturelle Schlammwiss est donc une zone humide qui s’étend sur 88 ha, d’Uebersyren à Mensdorf sur le lit majeur de la Syre. Elle comprend des roselières, couvrant une surface de 20 ha, se situant près de Munsbach ainsi que la vallée de l’Aalbaach. En fait, elle présente la confluence de plusieurs affluents du versant ouest, le Munsbaach, le Aalbaach et le Bouneschbaach avec la Syre. Cette réserve relie ainsi diverses communes telles Niederanven, Betzdorf, Schuttrange et le village d’Uebersyren et de Mensdorf.

Une réserve spécifique

La réserve naturelle Schlammwiss présente le plus grand ensemble d’un tenant de roselière du Grand-Duché du Luxembourg s’étendant sur 1 km de long et entre 30 et 120 m de large, couvrant une surface de 20 ha. On y trouve également plusieurs plans d’eau (mares et étangs) et un verger avec un sentier de découverte de la nature.

Les fruits du verger (1,71 ha) sont récoltés et valorisés avec la fabrication de jus et de confiture. De plus, nous récoltons les pommes en automne pour la période hivernale afin d’attirer les grives autour des lieux de nourrissage. Les prairies sont entretenues par des moutons et des poneys. À travers le verger, il y a un sentier découverte pour les visiteurs du centre de baguage des oiseaux et de la station d’épuration attenante. Les arbres accueillent des nichoirs et autres abris pour les oiseaux des vergers.

Les forêts attenantes au site attirent bon nombre d’espèce comme le pic noir ou le pic vert.

Une remarquable biodiversité peut être observée dans toute la plaine alluviale. Plusieurs monitorings ont permis de mettre en évidence l’exceptionnelle diversité des espèces non seulement au niveau des oiseaux, mais également des plantes avec des espèces rares, comme le souchet des marais et le scirpe vigoureux ou encore des amphibiens, des insectes comme les libellules et les sauterelles.

Habitats, faunes et flores

Cette mosaïque d’habitat semi-naturel où se côtoient les roselières, les magnocariçaies, les prairies maigres de fauche, les mares et la rivière Syre avec ses berges offrent des lieux de nidification, de repos et de nourrissage aux oiseaux nicheurs et migrateurs. La survie de ces derniers en dépend.

D’autres animaux, comme des reptiles (lézard et couleuvre), des mammifères (renard, souris, belette et autres) et des amphibiens (crapaud, triton et grenouille) profitent également de ce milieu.

De par son exceptionnelle biodiversité et importance écologique, la réserve naturelle permet de nombreuses actions tout au long de l’année :

  • Journées de découvertes de la réserve, organisées pour le grand public afin de montrer la richesse, la beauté et l’importance de ce genre de biotope.
  • Journées pédagogiques permettant à des classes de visiter la réserve, de découvrir la station de baguage et l’avifaune locale ou en migration.
  • Stages et journées d’étude pour étudiants et professeurs.

Depuis les premières acquisitions en 1982, natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d’Natur, à travers ses grands projets, a permis d’informer et de sensibiliser tous les acteurs concernés ainsi que le grand public aux problèmes de la protection des oiseaux et de la restauration de la zone humide.

Sans faire plus de publicité que cela, le nombre de visiteurs ne cesse de croître année après année.