Journée Nationale de l’Arbre

La Journée nationale de l’Arbre a une valeur hautement symbolique. Personne privée, association, commune, ou administration, tout le monde peut participer, contribuer, montrer son engagement à une cause noble et indispensable pour la sauvegarde de la biodiversité. Participez à une action commune ou bien procédez vous-même à une plantation! Si vous n’avez pas de possibilités en ce sens, la Fondation Hëllef fir d’Natur vous donne l’occasion de parrainer des arbres ou des haies moyennant un don.

Initiée en 1992 par la Fondation Hëllef fir d’Natur avec le soutien de ses associations membres, la Journée Nationale de l’Arbre  (JNA) représente, chaque année, le lancement d’une campagne de sensibilisation importante. Son but est d’inciter les instances publiques et privées, ainsi que le citoyen, à la plantation d’arbres régionaux et à la sauvegarde des arbres et arbustes autochtones en faveur de la faune, de la flore et de l’ètre-humain.

Depuis 1997, la Journée Nationale de l’Arbre bénéficie du Haut Patronage de S.A.R. le Grand-Duc Jean et du patronage des ministères de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, du Développement durable et des Infrastructures, de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, de la Famille et de l’Intégration, de la Coopération et de l’Action humanitaire.

Projets

Journée nationale de l’arbre 2021 – Projet 1 : 20 € = 1 m linéaire de haie

Savez-vous qu’il faut planter 40 arbustes sur deux rangées pour avoir une haie longue de 10 mètres ?

Journée nationale de l’arbre 2021 – Projet 2 : 50 € = 1 fruitier sauvage

Savez-vous qu’en forêt pour obtenir un arbre feuillu centenaire il faut planter aujourd’hui sur 100 m2 25 arbres forestier ?

Journée nationale de l’arbre 2021 – Projet 3 : 100 € = 1 arbre solitaire

Savez-vous que le chêne est l’arbre qui abrite le plus grand nombre d’espèces animales ?

Journée nationale de l’arbre 2021 – Projet 4 : 100 € = 1 arbre fruitier à haute tige

Jadis forts présents dans le paysage, les vergers traditionnels ont tendance à disparaître. Pourtant ils sont un précieux réservoir de biodiversité. Pas seulement par les différentes variétés fruitières dont ils sont composés mais aussi parce qu’ils font partie d’un écosystème qui abrite une faune importante diversifiée et rare comme la Chouette chevêche, le Torcol fourmilier, ou différentes espèces de chauve-souris.

L’action en photos