Action habitat du lérot

Le lérot, en luxembourgeois „Uebstrat“ n’est ni rat ni souris, mais il appartient à la famille des Gliridés, avec le loir et le muscardin. Le petit mammifère peut facilement être reconnu à son masque noir, son pelage brun au dos et blanc au ventre et sa longue queue poilue à pointe noir.
Les petits rongeurs au mœurs nocturnes mesurent entre 15 et 20 cm sans la queue. Ils passent la majeure partie de l’année, presque 7 mois, en état d’hibernation. En avril, ils se réveillent et commencent à construire leur nid dans des cavités d’arbres, des haies ou des nichoirs, parfois aussi dans des granges et des greniers. Ils donnent naissance à une portée de 4 à 6 petits. Leur nourriture très diversifiée est composée essentiellement d’insectes, d’escargots et autres invertébrés, mais aussi de fruits et de noix.
Depuis quelques années, le lérot est en net déclin dans toute l’Europe, sans doute en raison de la disparition et de la dégradation de leurs habitats.

natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d’Natur est un organisme d’utilité publique, créé en 1982. Nos principaux domaines d’activités sont l’acquisition et la gestion de réserves naturelles, les campagnes d’information et la réalisation de projets nationaux, inter-régionaux et européens. La fondation est propriétaire de 1400 ha de réserves naturelles dont 7% sont des endroits privilégiés du Lérot.

Arbres à cavités

Les vieux arbres solitaires, les groupes d’arbres, les bosquets, les têtards, les forêts claires : dans les cavités des arbres le lérot hiberne et donne naissance à ses petits.
Nous entretenons et conservons les vieux arbres et saules têtards et plantons de nouveaux arbres pour les générations futures de lérots.

Haies et arbres

Les haies, les arbres et les bosquets servent de corridors et d’îlots dans des paysages autrement vidés de structures. Le lérot y trouve des abris et de la nourriture.
Nous plantons des haies et achetons des bosquets pour les conserver.

Vergers

Les vieux vergers sont l’habitat typique du lérot. Il y trouve de la nourriture et des cavités arboricoles. Au cours des dernières décennies beaucoup de ces anciens vergers ont disparu sans être remplacés.
Nous avons acheté 10 ha de vieux vergers et planté 35 ha de nouveaux vergers.

Mur en pierre sèche

Le lérot se réfugie dans les cavités à l’intérieur des murs en pierre sèche pour se reposer le jour. Les insectes, araignées, escargots et autres habitants des murs sont source de nourriture.
Nous sauvegardons les murs en pierre sèche en les achetant et en les restaurant.