40 ans – 40 videos

Des reportages et interviews tournés sur 40 sites  : de la faune, la flore et les moyens mis en œuvre, découvrez les vidéos des réserves naturelles de la Fondation Hëllef fir d’Natur.

40 ans – 40 réserves – Le jardin méditerranéen

Le jardin, qui a une superficie de 15 ares, a une population d’environ 1.000 espèces et variétés différentes. L’accent est mis sur les espèces méditerranéennes et autres, des climats subtropicaux aux climats tropicaux, qui prospèrent dans le climat doux et viticole de la Moselle.

40 ans – 40 réserves – Fooschtbaach

Situé à la pointe nord du pays, entre la localité luxembourgeoise de Hautbellain et la localité belge de Gouvy, le « Fooschtbaach » traverse la réserve naturelle du même nom.

40 ans – 40 réserves – Scheierbierg

Le Scheierbierg fait partie de la dorsale qui sépare la vallée de la Moselle de la vallée de Trintinger ou d’Erpeldingen.

40 ans – 40 réserves – Leresmillen

La vallée du « Trëtterbaach », longue de 16,5 km, est connue des ornithologues pour la diversité de son avifaune. En 2014, natur&ëmwelt Fondation Hellef fir d’Natur a pu acquérir, à proximité du village de Léresmillen, une importante zone de refuge pour les oiseaux dont la présence est typique des prairies humides exploitées de manière extensive.

40 ans – 40 réserves – Däiwelskop

La réserve naturelle de Däiwelskop, d’une superficie de 61 ha, est située sur le versant de la Sûre, au-dessus de Moersdorf, dans la commune de Mompach. Des terrasses, des murs de pierres sèches et des tas de pierres de lecture témoignent de l’ancienne exploitation agricole de la région.

40 ans – 40 réserves – Ramescher

La réserve naturelle Ramescher, située à l’est de la localité de Troine et au nord de Wincrange, s’étend sur le bassin versant du « Ramescherbaach », un petit affluent du « Trëtterbaach ». Cette zone protégée d’intérêt national de 62,70 hectares a été désignée le 11 février 1993 comme première réserve naturelle de l’Oesling.

40 ans – 40 réserves – Schlammwiss

La réserve naturelle Schlammwiss présente le plus grand ensemble d’un tenant de roselière du Grand-Duché du Luxembourg s’étendant sur 1 km de long et entre 30 et 120 m de large, couvrant une surface de 20 ha.

40 ans – 40 réserves – Kaleburn

Située dans la commune de Wincrange, la réserve naturelle « Kaleburn » s’étend sur environ 80 hectares à proximité immédiate du village de Hoffelt.

40 ans – 40 réserves – Hetschendeltchen (Wooschenterbaach)

Cette vallée est appelée « Hetschendeltchen » et comprend plusieurs habitats différents tels qu’un verger, des friches humides, des marais de source ainsi que des prairies maigres de fauche et de pente.

40 ans – 40 réserves – Roudebierg

À l’est de Dudelange se trouve le Roudebierg, un long versant orienté au sud, dont la majeure partie appartenait autrefois au géant minier et sidérurgique Arbed. Le Roudebierg est l’une des plus grandes réserves de la fondation de la Minette.

40 ans – 40 réserves – Rossmillen

La réserve naturelle de 18,57 ha de « Rossmillen » est composé de trois grands étangs artificiels, d’une prairie humide et d’une grande zone forestière.

40 ans – 40 réserves – Lamert Hellekaul

Non loin de la moselle, sur la commune de Schengen, entre Schengen et Wintrange, dans la zone Natura 2000  » moselle supérieure « , la fondation possède 6 hectares au total de prairies sèches, répartis sur deux sites : Lamert et Hellekaul.

40 ans – 40 réserves – Streissel

Située au nord-ouest de Bettembourg, cette réserve naturelle est un des rares havres de paix pour les oiseaux dans le sud du pays morcelé par l’industrie et l’urbanisation.

40 ans – 40 réserves – Conzefenn

La zone protégée Natura 2000 « Conzefenn » s’étend sur plus de 135 ha entre les communes de Troisvierges et Weiswampach. On y trouve une mosaïque de prairies humides et de forêts le long des cours d’eau « Fennbaach » et « Kailsbaach », qui alimentent également les lacs artificiels de Weiswampach.

40 ans – 40 réserves – Kanecher Wengertsbierg

La réserve naturelle de Canecher Wéngertsbierg comprend essentiellement une colline exposée au sud avec de nombreuses terrasses et de petites parcelles. Le “ Canecher Wéngertsbierg ” s’étend sur 1,8 km de long d’Ouest en Est, entre Canach et Gostingen.

40 ans – 40 réserves – Buregrond

Avec ses pentes abruptes au nord et au sud et le cours du « Burebaach » au pied de cette étroite vallée, la réserve naturelle « Buregrond » se trouve en dessous du château de Bourscheid. Riche en biodiversité, on peut découvrir plusieurs espèces d’orchidées sur cette prairie de fauche maigre. On suppose que la réserve faisait autrefois partie du château et des terres des châtelains. La Fondation Hëllef fir d’Natur possède ici 5,38 ha.

40 ans – 40 réserves – Le marais de grendel

La réserve naturelle de Grendel est un patchwork de prés humides, de roselières et de reliquats d’anciens bas-marais alcalins. Cette zone humide est le refuge d’une faune et d’une flore spécifiques. On peut y observer certaines raretés comme le Saule rampant, la Violette des marais, l’Orchis à larges feuilles, le Cuivré de la bistorte.

40 ans – 40 réserves – Aarnecht

Aarnecht est une réserve naturelle au sol calcaire où de nombreuses espèces d’orchidées ont élu domicile. En plus des orchidées qui colorent l’espace, il est possible de découvrir de nombreux papillons, une forêt de chênes, et des formations de genévriers. Parmi les espèces rares qui peuvent être observées sur le site, citons le grand murin – une des plus grandes chauve-souris d’Europe – ou le papillon damier de la succise.

40 ans – 40 réserves – Dumontshaff

Entre 2004 et 2007, la plaine alluviale allant du Dumontshaff au Lameschmillen a été le théâtre d’un projet de valorisation écologique de grande envergure : la renaturation de l’Alzette et de son affluent, le Kiemelbaach.

40 ans – 40 réserves naturelles – Breitwies

Entre Hoffelt et Antoniushof, en amont de l’ancien moulin dit “Neimillen”, le “Trëtterbach” forme un extraordinaire virage en S, perce les crêtes rocheuses du “Welfraulei” et du “Moutschekaul”, et reçoit le “Sporbaach” en venant de la droite, avant de poursuivre son cours en direction de Neimillen. Sur ce site, la Fondation possède environ 8 ha de terrain. Le “Trëtterbaach” est un ruisseau proche de son état naturel.

Film : Les réserves naturelles de la Fondation Hëllef fir d’Natur / Unsere Naturschutzgebiete (Trailer)

Vidéos : Les réserves naturelles de la Fondation Hëllef fir d’Natur / Unsere Naturschutzgebiete (Trailer)